Le Berger des pyrénées de la Fontégude  

La Fontégude

Elevage de Bergers des Pyrénées

Tel: 06 14 10 57 11


‹‹ Actualité précédente Actualité suivante ››

Fontégude Actualités

14/11/2016


si MATUVU nous était conté -1-



11 Novembre , Récit détaillé et en prose du Sieur Marcel C. à propos de son irremplaçable MATUVU DE LA FONTEGUDE
Titre :Si la vie des cinq premiers mois de Matuvu C ., seigneur de la Fontégude, m’était contée .
Récit : Matuvu, berger des Pyrénées
Matuvu, "drôle de nom pour un chien nous disent nos amis" et pourtant, son attitude lors des trois premiers mois, lorsqu’il recevait un ordre, correspondait bien au caractère rebelle de l’animal ;son attitude traduisait bien sa pensée profonde :« ne compte pas que je t’obéisse!? Tu ne m’as pas encore vu t’obéir !? » ; actuellement le caractère rebelle s’est estompé mais peut resurgir à l’occasion. La remise dans le droit chemin est de mise.

Matuvu, chien affectueux
Matuvu est très affectueux ; très affectueux et souvent très empressé à nous manifester son affection, cela peut conduire à des surprises désagréables et quelques fois des casses. Il « ne fait pas dans la dentelle ».
Le problème non résolu est qu’il veut être affectueux avec toute personne inconnue qu’il croise ; cela peut poser des problèmes de réceptivité au récipiendaire de tant d’affection qui, au premier abord, se sent plutôt agressé. La laisse nous permet d’éviter des problèmes potentiels.
Matuvu, gros travailleur
C’est un abonné fidèle de l’EDF, car toujours branché sur 220 volts ; il faut vraiment qu’il soit fatigué et même très fatigué pour rester calme.

Matuvu est un gros travailleur, toujours prêt à donner un coup de patte pour faire avancer l’ouvrage ; quelques exemples permettent d’illustrer cet acharnement au travail.
Ouvrant une tranchée de 30 mètres de long, il est toujours disponible pour aider ; le coup de pioche enlevant une motte de terre lui permet dans l’instant suivant de mettre son museau dans le trou, d’évaluer le travail à effectuer et de se mettre avec efficacité à l’œuvre en grattant avec enthousiasme la terre ; la manœuvre permet d’envoyer sur le piocheur, une volée de terre et de pierres ; se sentant très impliqué dans l’opération, il lève sa truffe de satisfaction de temps à autre et se remet au travail avec vaillance.
Contrairement aux prévisions, le travail avance très lentement et sa bonne volonté est contrariée par une mise au chômage et une mise à la retraite dans la maison ;



‹‹ Actualité précédente Actualité suivante ››
Liens Utiles
Haut de Page