Le Berger des pyrénées de la Fontégude  

La Fontégude

Elevage de Bergers des Pyrénées

Tel: 06 14 10 57 11

‹‹ Actualité précédente

Fontégude Actualités

16/12/2014


QUAND LA LIBERTE MET EN DANGER...

Texte à lire pour la sauvegarde de votre cher et tendre Ptiloup de la Fontégude

Cet écrit est un rappel pour empêcher les vilains accidents, ceux qui laissent tristes et qui font mal!!

LES AIMER PASSE AUSSI PAR CETTE PRISE DE CONSCIENCE

---------------------------------------------

Ce qui suit a pour unique but de rappeler la vigilance et l’anticipation que nous devons TOUS avoir avec nos Chers, très Chers adorables Bergers des Pyrénées.
Par ce que cela vient de se produire et POUR QUE CELA N’ARRIVE PLUS.
Voilà de quoi il s’agit :
-IVOIRE (de la Fontégude) vient de se faire recoudre par ce qu’elle s’est précipitée hors de la voiture si vite que sa maîtresse n’a pas pu la retenir.
Ivoire s’est faite heurtée par une voiture arrivant juste à ce moment là.
Heureusement rien de très grave.

Et Pourtant......
Ivoire est déjà grande.Elle avait 14 mois quand cela s’est produit(au mois d’Août).
Sa maitresse est très attentive et n’en est pas à « son premier » berger des Pyrénées (pour utiliser une expression très usitée)!!

Ivoire a reçu une bonne éducation et selon les dires de sa maitresse elle obéit bien dans l’ensemble.

Ivoire est habituée à bouger très souvent en voiture et en camping-car et sur de bonnes distances: Ivoire et sa maitresse ont fait quelques centaines de kilomètres ensemble...

Enfin rien ne laissait présager cet accident, sa maitresse n’a rien vu venir!!!

---------------------------------------------

Courriel de la maitresse d’Ivoire m’expliquant l’accident:

"Je voulais vous écrire juste pour les "1 an d'arrivée d'Ivoire", mais le temps passe si vite !
Cela fait donc un peu plus d'un an que je suis passée chez vous pour recevoir un chiot, IVOIRE. Je me souviens comme il faisait très chaud !!

Ivoire s'améliore de jour en jours malgré quelques petits incidents.
Le 10 août en allant voir des amis dans une rue où il passe peu de monde, elle est sortie brusquement de la voiture et s’est faite bousculer par une voiture. Heureusement plus de peur que de mal ! mais il a fallu aller chez le vétérinaire qui lui a mis 3 agrafes sur la patte arrière car on voyait le tendon en transparence, et 2 merveilleuses décorations de Noël à la patte droite et à la queue,( le bleu est tout à fait assorti à sa laisse !!!)
De retour à la maison , Ivoire ne semblait pas affectée par ses « bobos ».
Le lendemain soir le pansement de la queue était défait et le Mercredi matin le pansement de la patte commençait à être déchiré. Je l’ai donc refait; mais elle les a très vite enlevés.
Je lui ai donc mis une collerette (certains m'ont demandé si elle captait bien avec sa parabole) pour l’empêcher de lécher la blessure. Du coup elle est restée les 3 jours du week end du 15 Août tranquille, le temps que la blessure à la patte finisse de guérir. Dès le lundi suivant plus de collerette.

Pendant tout ce temps et malgré cela Ivoire a continué de courir et de sauter dans le jardin !! Je vous joins quelques dernières photos, dont celles de l'accident."

---------------------------------------------
Voici la réponse que je fis, par courriel:

"Eh oui un chien demeure un chien et on l’oublie...en fait nous sommes tous pareils: nous appliquons au chien nos propres raisonnements et comportements en oubliant qu'il a son propre schéma de pensée, ses propres réactions que nous n’anticipons pas assez souvent...

Je préconise la laisse toute la vie du chien à cause de cela et justement pour éviter ce genre d’incident : le chien qui sort plus vite qu’on ne le pensait et qui passe sous une voiture !!!! Heureusement pour Ivoire tout fut bénin.
Mais malheureusement le pire c.a.d la blessure grave et/ou mortelle, est toujours possible en absence de laisse.Comme vous avez du avoir peur !!
Moi aussi j’ai toujours eu du mal à faire accepter un pansement au chien sans la collerette. Je ne sais pas si des gens y parviennent d’ailleurs!?

-------------------------------------------

Réponse de la maitresse d’Ivoire:

"Effectivement j'ai cru qu'elle était plus grande (plus âgée). J'en suis à mon 3° chien et j'étais trop confiante de l'obéissance de ma chienne.
J’'ai un peu oublié qu'elle était encore très jeune. Je lui ai remis la laisse et elle attend de nouveau avant de sortir de voiture. Je ferai cela pendant quelques mois encore."

---------------------------------------------

Voici quelques points de développement sur le sujet de la laisse, pour expliquer les bonnes raisons de l’utiliser le plus souvent possible:

Laisse-t-on libre un enfant de 2 à 6/7ans (voir plus âgé encore) sous prétexte qu’il sait se tenir debout, marcher, nous parler, avoir ses propres idées, qu’il nous a vus faire des dizaines et dizaines de fois les mêmes gestes et avoir les mêmes comportements situationnels aux abords d'une route fréquentée?
NON ! Me semble t il.

Ne lui donne-t-on pas la main pour s’assurer que tout ira bien? Pour être sécuritaire? MAIS OUI BIEN SUR OUI c’est certain !

Pourquoi le faisons-nous ? par ce que nous savons que l’apprentissage des leçons menant à l’acquisition des bonnes conduites à avoir face aux risques de dangers, a besoin de temps,de répétitions et de vérifications nombreuses afin que nos enfants soient aptes à une certaine auto-évaluation des risques et une vraie autogestion (en ville, dans les lieux et places très fréquentés, les terrains rocheux et accidentés, très pentus, avec beaucoup de véhicules roulant à moteurs ou à pédales).

Nous donnons tous la main à nos enfants tant qu’ils ne sont pas vraiment grands. L’âge d’être grand ou pas dépendra de la qualité de nos enseignements pour l’acquisition de la prudence, de la fréquence de ces leçons et des rappels de ces leçons. Et l’âge d’être grand dépendra aussi de la rapidité d’apprentissage de l’enfant lui-même (un peu tête en l’air, ou pas du tout) et pour finir du lieu de vie conditionnant les besoins quotidiens et intensifiant ou non les situations à risques.

---------------------------------------------

ET POURQUOI NE LE FAISONS NOUS PAS POUR NOS CHIENS ?

Nous connaissons tous une famille dont le compagnon à quatre pattes est passé sous une voiture ou a été heurté par une voiture ou renversé par une moto...
Pourquoi est-ce si banal? Si fréquent? Si vu et revu ?
Plusieurs éléments qui relèvent de la généralité sont à noter:

-Nous oublions leur âge: pour peu qu’ils soient tranquilles on oublie totalement leur jeune âge, donc le peu d’apprentissage qu’ils ont pu avoir...

-Nous oublions que le chien, même s’il est très proche de nous, reste un chien avec ses propres mécanismes de pensées et d’actions/réactions.
Si je dis ses propres mécanismes intellectuels je sous entends "MECANISMES DIFFERENTS DES NOTRES".

A bien des égards, les mécanismes de pensées du chien (apprentissages et réactions comportementales) sont proches de ceux de l’enfant en bas âge: je dirais de l’enfant jusque 4 ou 5 ans. Mais ses mécanismes n’évoluent pas comme chez notre enfant. Je dirais qu’il garde le mode de pensée de l’enfant en bas âge toute sa vie avec des différences notables bien entendu.

Pourtant il est capable d’apprentissage et d’acquisitions intellectuelles et comportementales réels.
Il est capable d’assimiler des conditionnements et par voie de conséquence, de prendre des habitudes de fonctionnements.

MAIS nous oublions que, hors de notre demande vocale audible par lui et hors de notre gestuelle renforçant le vocable, le chien peut se comporter en fonction de ses propres codes liés à son espèce et au moment même .
MAIS nous oublions que, hors de notre présence et de nos pensées attentives à lui, le chien peut immédiatement faire comme s’il n’avait jamais appris ce que nous lui avons appris! Un des meilleurs exemples c’est le jeune chien qui va tout droit essayer de prendre le biscuit distraitement tenu dans la main par le tout jeune enfant alors que vous êtes en train de discuter !!

Autres exemples très connus: la poubelle, le rôti sur la table, la chaussure qui traine, le rouleau de papier toilette, le trou dans la taupinière du jardin, les fleurs des massifs dans la cour, le linge qui pend sur la corde à linge ou le séchoir, les poules, les canards, le chat du voisin, ma liste pourrait être très longue.

Cela se produit PAR CE QUE LE CHIEN EST HORS DE NOTRE PRESENCE.

C'est à dire; si on est absent tout à fait, pas là physiquement ou juste absent intellectuellement (on fait quelque chose et on ne pense pas à notre chien)ou encore, si on est juste un peu plus loin (dans l’autre partie du jardin derrière la maison alors que Lui est dans la partie de devant).
Mais aussi, PAR CE QUE LE CHIEN, EN FONCTION DE SA PERCEPTION ENVIRONNEMENTALE: auditive, visuelle, olfactive (selon ce qui se passe dans son environnement immédiat ou lointain ) AGIT et REAGIT ALORS LIBREMENT, en fonction de lui-même et non pas de CE QUE NOUS LUI AVONS ENSEIGNE.

--------------------------------------------

L’éducation que nous lui donnons est une suggestion, une demande d’adoption de bons comportements à avoir.
Pour cela nous utilisons la répétition et c’est à force de répétitions que les acquisitions se font.

A force, ces acquisitions deviennent des conditionnements comportementaux à vie.
Ce conditionnement devra être répété/utilisé à vie, si non il sera oublié.
En effet, l’exécution des demandes éducatives ne deviendra jamais un vrai réflexe mais seulement une aptitude acquise. A ce titre elle peut s’oublier.

Le chien apprend NOS ordres, NOS demandes et les exécute tout à fait bien et, dans le meilleur des cas, ces ordres et demandes deviennent de vrais conditionnements (si vous décidez de ne rien lui enseigner il sera conditionné à rien venant de vous et tout à fait à tout ce qui vient de lui, soyez en certains).

Notre chien est content de faire ce que nous lui demandons (surtout si nous lui avons enseigné la contrainte positivement)
Notre chien a une bonne mémoire, n’en doutons pas mais les mécanismes de vie de son espèce sont différents des nôtres.

EXEMPLES :
Ordre facile à obtenir: venir aux pieds pour avoir droit à un bisou, un mot doux et/ou un bon biscuit n’est pas contrariant s’il ne fait rien d’autre de mieux
Ordre difficile à obtenir: le faire cesser de machouiller la superbe chaussette qu’il a dénichée dans le panier de linge à laver est une demande très contrariante car on lui coupe son plaisir, il a mieux à faire...

Il y a de fortes chances pour que le chien exécute mieux et plus vite la première que la seconde demande!!!

------------------------------------------

PLUS IL VIEILLIT, plus il est tranquille et plus il a l’habitude des habitudes de sa famille. On peut dire que le chien se conforme à sa famille.

Pourtant, malgré cela, il reste toujours capable de faire des trucs "bizarres ou inattendus" uniquement par ce qu’ils sont déclenchés par ses propres besoins naturels liés à son espèce canine: un des meilleurs exemples, grand classique du genre:
SE COUCHER SOUS LA VOITURE, en plein été.
Fraicheur du sol, vitale pour lui, il a si peu d’organes sudoripares qu’il a besoin de la fraicheur sous lui!! Et, quand on démarre la dite voiture, eh bien on lui roule dessus (à cause d'une lenteur, surdité, somnolence, liées à la prise des années qui va souvent de paire avec ce genre d’accident)!!

LES SENS DU CHIEN SONT TRES DIFFERENTS DES NOTRES!!

L’OUIE
Nous entendons énormément moins bien, à tel point que nous serions abasourdis d’entendre ce qu’il entend, on peut presque dire que nous vivons dans deux mondes sonores totalement différents.

L’ODORAT
Si nous devions comparer, le sien et le nôtre, nous pourrions affirmer que nous avons un odorat tout à fait médiocre.

LA VUE
Notre vision est meilleure:
- pour l’immobile lointain alors que celle du chien ne semble pas le percevoir, tandis qu’il voit très bien le mouvement lointain.
- pour la vision de près alors que celle du chien ne semble pas excellente si elle n’est pas secondée par son odorat.

NOTRE MEMOIRE ATAVIQUE
Nous avons la mémoire de notre espèce directement liée aux apprentissages cumulés pendant des milliers d’années d’existence de notre espèce.

VOTRE CHIEN aussi, n’en doutons pas... Et de toute évidence nos souvenirs diffèrent, donc nos réflexes diffèrent même si certains sont communs.

--------------------------------------------

Si nous optons pour le chien LIBRE les CONSEQUENCES DE CE CHOIX SONT LES SUIVANTES:

Si vous voulez la liberté à tout prix (c'est-à-dire avoir un chien sans laisse), il vous faudra remplacer la laisse par des ordres et injonctions pour lui signifier la cessation de mouvement.
Exemples :
Azor STOP, Azor ASSIS, Azor AUX PIEDS, Azor RESTE, etc... qu’il doit exécuter à 100%!!!!
Mais au fait c’est quoi un 100%?
C’est une exécution immédiate et instantanée en toutes circonstances.
Il faudra travailler ces ordres, les répéter, les répéter encore et encore pour obtenir un 100%. Et seulement après, pouvoir pratiquer le "sans laisse".

Mais encore, il vous faudra aussi remplacer la laisse par des ordres et injonctions pour lui signifier le droit de reprendre le mouvement.
Exemples:
Azor DEBOUT (pour qu’il ait le droit de bouger et faire cesser le "ASSIS"),
Azor ALLER (ou MARCHE ou GO ) pour faire cesser le "RESTE".
Car, dans la logique des choses il faut qu’il cesse l’exécution par ordre et non, bien sûr, de sa propre initiative !!!!

---------------------------------------------

QUAND AVONS-NOUS BESOIN DE CES ORDRES?

Les situations de besoins sont très nombreuses:
Avant d’ouvrir la porte de la maison, de l’appartement, de la voiture et le portail du jardin, le chien devra entendre "AZOR RESTE", "AZOR ASSIS", etc.

Une fois la porte ouverte et l’absence de dangers ou de risques, vérifiée par vous, le chien devra entendre "AZOR VIENS", "AZOR GO","AZOR EN VOITURE","AZOR ON Y VA"...

SANS CELA, ET SANS LAISSE votre chien peut descendre de voiture bien plus vite que vous et se faire écraser en deux secondes...même s’il ne l’a encore jamais fait et/ou même si la semaine dernière vous avez "vérifié" qu’il ne le faisait pas!!!

SANS CELA, ET SANS LAISSE votre chien peut passer le portail du jardin laissé ouvert par ce qu’il a vu ou entendu un autre chien ou un chat que vous n’avez pas eu le temps de voir, VOUS, mais lui OUI, et se faire heurter par une voiture qui passe, même s’il ne l’a encore jamais fait et/ou même si la semaine dernière vous avez "vérifié" qu’il ne le faisait pas!!!

SANS CELA, ET SANS LAISSE votre chien peut partir en trombe par ce qu’il aura instantanément entendu un "drôle de bruit" au rez-de-chaussée (de la résidence), et pas VOUS alors même que vous êtes encore en train de fermer la porte à clef, et risquer de faire tomber la vieille dame d’en dessous qui vient de se faire opérer d’un col du fémur brisé, même s’il ne l’a encore jamais fait et/ou même si la semaine dernière vous avez "vérifié" qu’il ne le faisait pas!!!

En ville lorsque vous vous promenez à pieds, sur des trottoirs, dans des parcs publics ou dans des endroits très fréquentés, en montagnes lorsque certains espaces sont occupés par d’autres animaux (je parle des estives de montagnes qui rassemblent des brebis, des vaches, des chevaux...), en campagnes dans des endroits très accidentés le chien devra entendre "AZOR AUX PIEDS", "AZOR ATTENDS","AZOR STOP" puis les ordres de permission de redémarrage de la marche...

SANS CELA,ET SANS LAISSE, votre chien peut
Traverser soudainement l’avenue sur le côté de laquelle vous marchez tranquillement croyant qu’il est sous votre contrôle vocal!
Par ce que de l’autre côté de l’avenue il aura vu et reconnu le chien de la voisine là bas, en face et PAS VOUS. Et risquer de se faire écrabouiller par les voitures même s’il ne l’a encore jamais fait et/ou même si la semaine dernière vous avez "vérifié" qu’il ne le faisait pas.

SANS CELA, ET SANS LAISSE, votre chien peut
détaler et fuir tout droit devant lui, par ce qu’il aura eu un gros coup de trouille-panique: un pétard (lancé par des enfants) qui éclate tout près, une mobylette sans pot d’échappement, un avion qui passe très bas, un groupe de personnes qui se met à courir et crier, des planchistes à roulettes qui passent tout près de lui et de vous...
Généralement selon notre compréhension et nos moyens d’analyse de la dite situation, on ne s’attend pas à une telle réaction du chien, ce qui nous empêche d’anticiper.

SANS LAISSE nous devons rester vigilants et dans l’anticipation...
TOUJOURS ANTICIPER POUR AVOIR LE TEMPS DE DONNER UN ORDRE AVANT QUE L’INCIDENT SE PRODUISE.

On peut d'ailleurs rappeler qu'anticiper c'est imaginer et/ou prévoir les risques possibles liés aux situations et aux lieux.


Si nous optons pour le chien TENU EN LAISSE les CONSEQUENCES DE CE CHOIX SONT LES SUIVANTES:

Réduction des risques de danger, tout simplement par ce qu’avec la laisse il est SOUS VOTRE SURVEILLANCE ET CONTROLE PERMANENT.
AVEC LA LAISSE on sait que tout ira pour le mieux.
AVEC LA LAISSE on peut rêvasser un peu et se détendre.

Voilà, je voulais juste rappeler quelques point primordiaux qui peuvent assurer une plus belle et plus longue vie à nos chers et tendre Ptiloups que nous aimons tous.

ATTENTION : même AVEC LA LAISSE, votre chien peut se faire heurter-cogner par un véhicule à 4 ou 2 roues qui roulerait serré contre le trottoir .
En effet, cela peut arriver dans le cas où vous marcheriez en ville, sur le trottoir, avec votre chien côté chaussée.
Imaginez: le temps d’un croisement de piétons en sens contraire du vôtre et par manque de place votre chien pourrait descende du trottoir, et se faire heurter voire tuer.
ALORS PRUDENCE!

CET ECRIT EST UN RAPPEL...POUR EMPECHER LES VILAINS ACCIDENTS, CEUX QUI LAISSENT TRISTES ET QUI FONT MAL!!!!


Auteur: Pascale Dekester-Holmière



‹‹ Actualité précédente
Liens Utiles
Haut de Page